Que boire avec un vin liquoreux ?

Huîtres, poulet rôti, fromages, poissons, … on peut oser beaucoup d’accords avec un vin liquoreux. Les Sweet Bordeaux (bordeaux moelleux et liquoreux) et le chef Georges Gotrand ont voulu le prouver et ainsi sortir du cliché selon lequel ces vins ne s’accorderaient qu’avec le foie gras ou des desserts.

Le chef Georges Gotrand, originaire de la région, confie ses souvenirs et ses conseils :


Pour plus d’idées, vous pouvez consulter le site spécialement conçu par les Sweet Bordeaux qui met à disposition des recettes et des vidéos. Sablés au roquefort parfaits pour l’apéritif, gambas snackées au miel et combawas ou encore les fameuses huîtres au Sweet Bordeaux … des recettes faciles à refaire à la maison et qui donnent des idées.

Les Sweet Bordeaux, ce sont 11 appellations : Cadillac, Sauternes, Loupiac, Barsac, Sainte Croix du Mont, Graves Supérieures, Premières Côtes de Bordeaux, Côtes de Bordeaux Saint Macaire, Cérons, Sainte Foy Bordeaux et Bordeaux Supérieur … Vous avez donc l’embarras du choix pour trouver une bouteille à votre goût et à votre budget.

Pour tout savoir sur les Sweet Bordeaux, cliquer ici 

Lire aussi cette découverte en vidéo du Château Suidiraut

Publicités

Yannick Alleno présente la future « table d’Yquem » pour les cuisines du Meurice

Entre le chef triplement étoilé et le phare du Sauternais, c’est une histoire d’amour mais surtout une histoire d’hommes, une rencontre entre deux passionnés. De laquelle va naître une nouvelle adresse, la « table d’Yquem », au Meurice.

« Découvrir le vin avec Pierre Lurton, c’est comme apprendre à conduire avec Michael Schumacher, on ne peut pas trouver meilleur professeur » raconte Yannick Alleno. « Je découvre de plus en plus ce vin, la manière de le traiter, de l’acomoder, de le comprendre et de le marier Ce qui est assez remarquable, c’est que c’est des vins qui même s’ls sont liquoreux, gardent une fraicheur remarquable? Ce que j’aime, c’est cet apport salin, que l’on retrouve dans Yquem, qui contrebalance la sucrosité ».

« Il faut arrêter de se cantonner à associer les sauternes avec des desserts ou avec du foie gras. C’est une erreur fondamentale. Je fais beaucoup de recherches sur la manière de traiter les produits. On est pas toujours obligé de trouver l’accord parfait, on peut aussi chercher des choses contradictoires en terme d’accord met-vin. Le contradictoire révèle parfois dans le vin des choses qu’autrement on aurait peut être pas eu en bouche. »

« La Table d’Yquem, au Meurice, ça va être un outil de travail et de dégustation. C’est une table qui va être nichée au cœur de la cuisine, où on va manger dans une bulle de miel. Ca sera une table très singulière, où l’on viendra ouvrir des bouteilles et chercher l’accord parfait.  »

« Les grands crus, ont cette singularité d’être situées sur les zones avec beaucoup d’ondes positives. Et quand vous vous retrouvez sur ces terres, vous avez une ressource d’énergie qui s’opère. A chaque fois que je quitte  d’Yquem, j’ai toujours ce même sentiment de plénitude. Et à chaque fois, je viens voir Pierre (Lurton) avec beaucoup de plaisir. «