Ma semaine en images #5

vignes mai bourgogne ©Marthe Henry - L'actu du vinS’il y a un moment que les vignerons attendent avec impatience et anxiété c’est bien (oui d’accord il y a les vendanges mais il y a aussi) la floraison ! Comment ça la vigne ça fleurit ? Parfaitement, et cela sent d’ailleurs très bon … L’ensoleillement et la chaleur de ces derniers jours à fait fleurir a peu près toutes les vignes (la photo ci dessous est un fleur sur un américain de pinot noir, je dis ça comme ça pour les puristes). La floraison c’est une période cruciale pour la future grappe de raisin. On dit d’ailleurs qu’il ne faut pas « stresser » la vigne à ce moment là : ne pas travailler le sol, ne pas écimer (couper le haut des branches). Évidemment il y a des pratiques différentes d’un domaine à l’autre … La floraison c’est également dans la culture populaire un repère temporel. On dit qu’en général, les vendanges ont lieu 100 jours après la fleur. 

fleur de vigne bourgogne pinot ©Marthe Henry - L'actu du vinchenille vignes ©Marthe Henry - L'actu du vinPapillon vigne bourgogne ©Marthe Henry - L'actu du vin

Je vous avais déjà parlé du Caveau de Puligny, un caveau qui fait également bar à vin… Il vient de fêter ses 10 ans ! C’est une des terrasse les plus agréables de la Côte de Beaune et la carte des vins vaut vraiment la peine de s’y arrêter. C’est l’endroit parfait pour flâner le dimanche après-midi pour terminer une promenade en vélo. Vous n’êtes pas obligé de faire comme nous, venir boire un verre et terminer avec deux bouteilles et un magnum vides sur la table … Mais sachez qu’il est très difficile d’en repartir ! Coté vin, laissez vous guides par Julien, l’hôte des lieux ou Émilien, ils sauront vous aiguiller!

caveau puligny ©Marthe Henry - L'actu du vinIMG_4891campagne berry ©Marthe Henry - L'actu du vin

On s’éloigne un peu des vignes pour trouver un peu de fraicheur et de tranquillité sous les arbres du Berry. Là aussi j’ai une bonne adresse pour dénicher des bonnes bouteilles à prix raisonnable : la Cave du Lion d’Argent. J’essayerais d’y revenir prochainement. Vacheron, Blot, Guiberteau … autant de jolies références qui ont ponctuées notre week-end. Sans oublier côté Bourgogne un Corton Charlemagne Grand Cru Bonneau du Martray 2008 et la bouteille de la semaine, un Pommard Grands Épenots  2009 de Pierre Morey. Fromages de chèvres du marché et côte de boeuf au « bois de vigne » pour rester dans le thème ! Bonne semaine à tous …

 

Loire Berry vin ©Marthe Henry - L'actu du vinCorton Charlemagne Bonneau du Martray ©Marthe Henry - L'actu du vinMeursault 1976 fromage chèves ©Marthe Henry - L'actu du vinbarbecue sarments vignes ©Marthe Henry - L'actu du vinPommard Epenots Boeuf ©Marthe Henry - L'actu du vin

Vous aimerez aussi : 

– Où boire un verre à Puligny Montrachet : le caveau de Julien Wallerand 

– Bertrand Minchin, le magicien des vins du Berry 

– Le pineau d’Aunis, atout atypique des Coteaux Vendomois 

Plus d’articles sur le thème « Ma semaine en images » 

 

 

Publicités

Bertrand Minchin, le magicien des vins du Berry

Copyright - Marthe Henry L'Actu du vin

Bertrand Minchin, comme ses vins, une fois que l’on connait, on ne peut plus s’en passer. Sa bonne humeur est contagieuse, ses vins remarquables. C’est à la Tour Saint Martin, non loin de Bourges que je suis allée lui rendre visite pour une dégustation où le temps semblait s’être arrêté…

Tuiles berrichonnes, cerisiers aux branches chargées de fruits, rosiers en fleurs : le lieu dit s’appelle « Saint Martin des lacs », ce n’est pas vraiment un nom prédestiné pour un domaine viticole. C’est une propriété familiale, perdue dans la campagne berrichonne où Bertrand est né (dans la Tour, en photo ci dessous) et vit toujours, ainsi que ses parents. Il n’y a pas une vigne à l’horizon, et pour cause, ici, c’est avant tout une exploitation agricole familiale céréalière. C’est Bertrand qui a créé le domaine viticole.

Copyright - Marthe Henry L'Actu du vin

« Je suis un passionné de vin, tout simplement. Je vendais du vin au salon de l’agriculture à Paris, j’ai monté une école de dégustation à l’Idréa où j’étais étudiant. J’étais déjà passionné de vin dans ma jeunesse et j’avais envie de monter ma propre affaire. Je voulais vivre de ma passion. Mon aventure du vin a vraiment commencé en 1987, et j’ai planté ma première vigne en 1988 et ensuite on a monté cette cave en 1994. » C’est ainsi qu’est né le domaine de La Tour Saint Martin en appellation Menetou Salon, constitué d’une dizaine d’hectares de sauvignon sur la commune de Morogues et 7 hectares de pinot noir entre Bourges et Sancerre.

« On est vraiment sur un très beau terroir. A Morogues, on fait des vins magnifiques. J’ai eu une prise de conscience en 1999, à cause d’un désherbant qui s’appelait le Katana : j’ai vu mes vignes jaunir. Je me suis dit qu’il fallait arrêter les conneries. Donc depuis 2000, on a arrêté le désherbant, on travaille les sols, on évite de mettre des matières de synthèse… Je ne m’interdis pas d’en utiliser ponctuellement, par exemple les années où il y a beaucoup de mildiou, parce que je ne suis pas un ayatollah.

Copyright - Marthe Henry L'Actu du vinCopyright - Marthe Henry L'Actu du vin

« On a deux niveaux de gamme à Menetou-Salon. Morogues et Pommeraie qui sont nos cuvées traditionnelles et Honorine et Célestin nos grandes cuvées. Mon style de vin, ce que je recherche avant tout, c’est la pureté. J’aime les vins cristallins. Cela passe par des vinifications très pures, sans levures aromatiques, sans bidouille et avec des doses de soufre très raisonnable. Mes vins sont des vins de gourmandise et de plaisir mais avec une capacité à vieillir très intéressante. »

« L’image des vins de Loire est celle de vins à boire dans les 2 ou 3 ans. Le mythe du sauvignon – pipi de chat à boire dans l’année c’est une catastrophe selon moi. Nos vins ont une capacité à vieillir 5 ou 15 ans magnifiques. Cette capacité de garde est trop peu connue, mais c’est aussi à cause du marché qui demande sans cesse des vins jeunes. »

Un coup de folie

« Le Clos Delorme, c’est notre coup de folie. En 2003-2004 on a racheté des vignes situées sur l’appellation Valençay et un peu de Touraine. On a 15 hectares là bas. C’est un terroir complètement magique pour faire des sauvignons très intéressants, à boire dans les 3 ou 4 ans. Ce sont des vins assez explosifs, sur le fruit. On est sur des sables et des argiles en sous sols et les sables donnent des vins qui s’expriment beaucoup plus vite, qui sont plus exubérants. »

Copyright - Marthe Henry L'Actu du vin Copyright - Marthe Henry L'Actu du vinCopyright - Marthe Henry L'Actu du vin

« Franc du Cot-Lié, c’est un assemblage en rouge de cot (60%) et cabernet franc (40%) et c’est vraiment mon petit chouchou. C’est un vin qui a une belle capacité de garde, qui a de la structure mais avec cette fraicheur ligérienne. Il est facile à boire, très agréable, mais avec de la puissance. »

Un grand merci à Bertrand pour toutes ces belles découvertes … La cuvée Honorine reste mon grand coup de cœur mais le Franc du Cot-Lié 2007 a magnifiquement accompagné la côte de boeuf et La Tour Saint Martin 2012 avec les fromages de chèves berrichons, c’est de la gourmandise pure et simple ! Vous pouvez aller rendre visite à Bertrand  directement à La Tour Saint Martin (le mieux est quand même de prendre rendez vous au préalable). Mais vous pouvez également le croiser sur  de nombreux salons notamment ceux des vignerons indépendants.

Copyright - Marthe Henry L'Actu du vinCopyright - Marthe Henry L'Actu du vinCopyright - Marthe Henry L'Actu du vinCopyright - Marthe Henry L'Actu du vin

A voir également, cette vidéo sur la vinification de sa cuvée Célestin …

Et en bonus, cette vidéo incontournable sur les poules noires du Berry qu’élève Bertrand !