Clichés sur les vendanges en Côte d’Or

Vendanges Cote d'Or15Vendanges Cote d'Or11Vendanges Cote d'Or5Vendanges Cote d'Or4Vendanges Cote d'Or6Vendanges Cote d'Or3Vendanges Cote d'Or2Vendanges Cote d'Or1Vendanges Cote d'OrVendanges Cote d'Or7 Vendanges Cote d'Or14 Vendanges Cote d'Or13Vendanges Cote d'Or12 Vendanges Cote d'Or8Vendanges Cote d'Or10 Vendanges Cote d'Or9

Les vendanges 2013 se terminent en Bourgogne. Cette campagne si compliquée s’achève par une bien maigre récolte. Les blancs fermentent déjà en fûts depuis quelques jours et on commence à décuver les rouges ici en Côte de Beaune tandis que les feuilles prennent leurs couleurs d’automne. 2012 avait déjà été une petite année, 2013 sera confidentielle …

Plus de clichés sur le vendanges à voir ici 

Boire un verre de vin du Nord de l’Italie avec Ian d’Agata

Ian d’Agata, c’est LE monsieur vin italien. Journaliste pour Decanter, auteur de guides, co-directeur de la « Rome International Wine School »… Alors en béotienne, je lui ai demandé par quoi commencer pour appréhender les vins du Nord de l’Italie (ah oui on est dans une thématique en ce moment).

Car oui, il y a des vignes ailleurs qu’en Toscane, et oui il existe d’autres vins que le chianti et le barolo. Par exemple dans cette région du Nord de l’Italie qui nous intéresse ici, qui comprend Frioul Vénétie et Julienne, on trouve les meilleurs pinot gris, « pinot grigio », d’Italie selon notre expert à l’irrésistible accent. Mais attention, il y a pinot grigio et pinot griogio, et avec Ian comme guide, on ne peut pas se tromper. Il y a celui qui est « presque industriel,  neutre, simple, facile à boire » et il y a les « pinots grigio vraiment grands, profonds, concentrés » qui viennent du Frioul principalement et pour lesquels il faut être « prêt à payer » … 10 euros.

photo-1  photo-3 photo-4 photo

Pour changer du pinot gris, Ian recommande également

  • le pinot blanc de la région. Plus rare à trouver, mais vraiment excellent. Il ajoute même : « rien à voir avec le pinot blanc d’Alsace »…
  • un « merveilleux vin d’apéritif » : le ribolla gialla. Très bon aussi avec les poissons d’eaux douces, et les assiettes à base de végétal, comme les asperges ou les artichauts.
  • le « malvasia » pour ceux qui, comme Ian, aiment les vins aromatiques, les riesling, le gewurtzraminer, mais qui les trouvent parfois un peu trop exubérants. La mavasia est « mois excessive ».

Et pour contextualiser un peu, quelques images de Vénétie …

Capture d’écran 2013-03-12 à 13.47.13Capture d’écran 2013-03-12 à 13.53.52Capture d’écran 2013-03-12 à 14.06.18Capture d’écran 2013-03-12 à 13.48.39Capture d’écran 2013-03-12 à 13.50.01Capture d’écran 2013-03-12 à 13.52.57Capture d’écran 2013-03-12 à 14.05.56Capture d’écran 2013-03-12 à 13.51.56Capture d’écran 2013-03-12 à 14.06.55
Capture d’écran 2013-03-12 à 13.52.28Capture d’écran 2013-03-12 à 14.05.15Capture d’écran 2013-03-12 à 13.50.45Capture d’écran 2013-03-12 à 13.51.10Capture d’écran 2013-03-12 à 14.05.02Capture d’écran 2013-03-12 à 13.48.52Capture d’écran 2013-03-12 à 13.54.27

Capture d’écran 2013-03-12 à 13.56.07Capture d’écran 2013-03-12 à 13.56.38Capture d’écran 2013-03-12 à 13.57.13

Merci à Grains Nobles pour l’accueil (de la dégustation, hein, pas en Vénétie!)

24H à Cognac Blues Passion

Le festival Cognac Blues Passion est un rendez-vous estival particulièrement sympathique où la ville entière vibre. Voici en quelques images le récit de 24H à Cognac au moment de ce festival. Entre visites, dégustations musicales et cocktails !

Découverte du Château de Montifaud, pour commencer. Un domaine familial fondé en 1837 qui se transmet de père en fils depuis 6 générations. Ce qui fait la particularité du cognac, c’est la double distillation. C’est notamment ce qui fait toute la différence avec l’armagnac, l’autre eau de vie issue de raisin, mais distillée une seule fois.

Le vieillissement se fait dans des fûts de chênes obligatoirement neufs où ayant contenu du cognac. Pendant 2 ans et demie minimum, l’eau de vie se transforme ainsi en cognac. Au fur et à mesure du vieillissement, une partie du liquide s’évapore : c’est « la part des anges ». Pour tout savoir sur les fût cognaçais, voir cet article.

Les cognacs millésimés sont des cognac dont les eaux-de-vie proviennent d’une seule et même année. Le Millésime indique l’année de la récolte. Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac et les douanes veillent de très prêt sur ces fûts qui sont d’ailleurs cachetés à la cire, pour éviter toute fraude.

La plupart des maisons de cognac produisent également du Pineau des Charentes. Il est produit à partir d’un mélange de cognac et de moût de raisin (jus de raisin).

Direction le jardin public où se déroulent les principaux concerts du festival (toute la ville devient en fait une scène géante où de petits groupes se produisent). Cognac Blues Passion existe depuis 1994 et a déjà vu défiler de grands noms du blues et du jazz tels que Ray Charles, Joan Baez, Joe Cocker, Massive Attack, Morcheeba, …

Indispensable pour suivre les concerts : le Summit. Un cocktail à base de cognac, citron vert, gingembre, concombre, limonade : un cocktail épicé, peu sucré et rafraîchissant.

Au programme cette année : Sting, Selah Sue, Tom Jones, Roger Hodgson, Hugh Laurie, Robert Randolph & The Family Band. 

A lire également : la visite de la Tonnellerie Doreau et la visite de la maison de cognac Camus

Et le récit de ce Cognac Blues Passion par Miss Vicky Wine 

Œnotourisme à Cognac : visite de la maison de Cognac Camus

En matière d’œnotourisme et d’accueil, Cognac a une bonne longueur d’avance sur beaucoup d’autre villes. Que ceux qui n’aiment pas l’ambiance Eurodisney et préfèrent se retrouver seul à seul avec un vigneron passent leur chemin mais les grandes maison proposent toutes des circuits de visite, des dégustations, et parfois même un peu plus … C’est le cas de la maison de Cognac Camus.

Un parcours pédagogique raconte l’histoire des 5 générations qui ont façonné la maison et explique le terroir de cognac et la fabrication de cette eau de vie. La scénographie y est particulièrement étudiée et tous les sens sont mis en éveil pour mieux appréhender la complexité du cognac. En plus de cette visite, la maison propose des ateliers.

L’atelier Blender est un atelier qui vous permet de comprendre et de vous essayer à l’art de l’assemblage. Vous découvrez différents crus et essayez ensuite de les marier au mieux, selon vos goûts. Concrètement, avec l’aide d’un professionnel, vous réalisez votre propre bouteille de Cognac, en établissant votre propre assemblage.


Cognac Camus, 29 rue Marguerite de Navarre 16100 Cognac.
Pour l’atelier Blender, mieux vaut réserver au 05 45 32 28 28
Voir aussi la visite de la Tonnellerie Doreau à Cognac

Le feu et le bois : visite de la tonnellerie Doreau à Cognac

A l’occasion du festival Cognac Blues Passion, j’ai eu la chance de visiter la Tonnellerie Doreau. C’était la première fois que je visitais une tonnellerie un appareil photo à la main …

Pour transformer le bois en fût, il faut de la force et de la précision, le feu et l’eau. Ce qui compte plus que tout, c’est la chauffe du bois. Elle sera déterminante pour les vins ou les cognacs qu’accueilleront les fûts.

J’ai essayé de capturer quelques étapes de ce long processus. Mais ce qui manque pour se faire une idée précise de tout ce travail, c’est le bruit assourdissant des lourds marteaux sur les cerclages de fers et l’odeur de pain grillé, le fameux coté « toasté ».

Pour en savoir plus sur la Tonnellerie Doreau lire également La tonnellerie Doreau tout feu tout flamme et quelques considérations économiques sur Challenges.

20 clichés sur les vendanges

Carte postale : Cahors














Plus d’informations sur Cahors ici