Faibles rendements de 2012 en Bourgogne: les conséquences sur les prix selon Albéric Bichot

L’année 2012 aura été particulièrement compliquée pour les vignerons bourguignon. Ils ont eu « les sept plaies d’Egypte sauf les sauterelles » selon le mot d’Albéric Bichot, directeur général de la grande maison bourguignonne Albert Bichot. Gelées, co ulures, millerandage, grêles n’auront laissés dans les rangs qu’un faible pourcentage de raisin. Même si la qualité est satisfaisante, certains parlent déjà de « pénurie » et annoncent une hausse des prix. Éclairage sur ce point avec Albéric Bichot. 

Une chose est sûre, la qualité est plutôt bonne, surtout pour les rouges. « Pour les pinots noirs, on peut être très optimiste, pour les blancs, cela va dépendre des parcelles. Il y a des parcelles qui ont vraiment été grêlées, là il y a eu des blocages de maturité, qui ont pu, si on a vendangé plus tard se rattraper, mais pas forcément partout. »

Le millésime 2012 est donc un millésime de faible rendement, de petit volume.  » Environ -30 à -50% selon les parcelles. En Côte de Nuits, on est plutôt entre -20% et -35%. Mais il y a des parcelles chez nous comme le Clos des Mouches où le rendement va être de 16 hectolitres par hectare, alors que normalement on en fait 36 ! ». « Il y aura une pénurie sur ce millésime, mais les Bourguignons sont assez sages pour garder des stocks de millésimes antérieurs donc tout cela devrait se réguler »

Pas de nette hausse des prix, mais des « allocations » pour les clients

« Commercialement, on ne peut pas le compenser sur les prix. Il y aura une petite tension sur les prix maison ne va pas augmenter de 50% le prix des vins là où on a eu 50% de récoltes en moins. Ca ne se fait pas, ça n’est pas correct vis à vis des clients.  En revanche il y aura des allocations pour les clients. Tous les ans on garde des stocks, on va donc pouvoir faire un lissage des prix, tous en espérant que 2013 et 2014 soient plus généreux. »

La maison Albert Bichot est le plus gros acheteur lors de la vente de charité des Hospices de Beaune. Cette vente en primeur qui a lieu tous les ans donne traditionnellement un indice des prix du millésime. Avec la faible récolte de 2012, on attend là aussi quelques conséquences sur les bénéfices de cette vente. « Une récolte moyenne dans le domaine des Hospices de Beaune, c’est environ 800-850 pièces* de vin » explique Albéric Bichot. « Cette année il y en a 500, 400 rouges et 100 blanc. C’est la plus petite récolte depuis très longtemps car même 2003 qui était une petite récolte était supérieure à celle ci.

Une tension sur les prix attendue à la Vente des Vins des Hospices de Beaune

« On ne sait pas ce qui peut se passer. C’est une vente aux enchères, c’est une vente de charité, il faut aussi prendre en compte le contexte économique mondial actuel … mais il y aura forcément une tension sur les prix.

Sur les très grands vins comme les Batard-Montrachet, les Mazis-Chambertin, voire certains Corton-Charlemagne, que la pièce vaille 50 000 euros ou 60 000 euros, peut être que cela ne va pas influer sur le comportement de certains acheteurs particuliers, les russes, certains asiatiques ou des américains. En revanche pour les acheteurs plus classiques, tous nos clients particuliers, les restaurateurs, et essentiellement les Français, les Suisses et les Belges, qui achetaient des pièces de Beaune entre 3 000 et 4 000 euros, cette année, si la pièce vaut 6 000 ou plus, je pense qu’ils n’achèteront pas.Je ne le leur conseillerais pas en tous cas. Même si le bénéficiaire de cette vente c’est l’hôpital de Beaune. Il faut aussi que malgré ce petit volume, ils arrivent à boucler des budgets sur des investissements qu’ils ont, notamment un centre de neurologie et le centre pour les personnes âgées. »

* une « pièce » est un tonneau bourguignon. Il a une contenance de 228 litres soit 300 bouteilles (retenez ça, ça peut toujours vous servir au Trivial Poursuit 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s