Image 19

Rencontre avec Thibault Decoster, viticulteur à Saint Emilion

Thibault Decoster vit son « rêve » depuis qu’il s’est installé à Saint Emilion avec sa femme Magali en 2004. Depuis que Bernard Decoster, son pères, a racheté le Clos des Jacobins, grand cru classé de 8,5 hectares. Conseillé par Hubert de Boüard (Château Angélus), il est à la tête du Clos des Jacobins et du Château la Commanderie. 

« Je suis venu au monde du vin car c’était un rêve pour moi. J’ai fait des études de commerces jusqu’en 2001, et, diplôme en poche, j’ai essayé de réaliser mon rêve : devenir producteur de vin. Je suis donc venu à Bordeaux car je pensais que c’était le meilleur endroit pour apprendre ce qu’était la vie de viticulteur. »

« J’ai eu la chance de rencontrer les propriétaires du Château de Fieuzal à Léognan. Je lui ai expliqué que je voulais apprendre à faire du vin, pas dans une école, mais sur le terrain. J’ai commencé par faire les vendanges et je suis resté ouvrier agricole pendant 3 ans pour apprendre et toucher à toutes les tâches de ce très beau métier. »

« Après ces trois années d’apprentissage, je me suis mis à la recherche d’un vignoble à Saint Émilion. J’avais visité tous les vignobles de Gironde, mais j’ai eu un coup de foudre pour Saint Émilion, son village, ses coteaux, son histoire, ses habitants … Avec l’aide de mon père on a fait l’acquisition de Clos des Jacobins et du Château la Commanderie à Saint Emilion.  »

« Quand on exerce le métier de viticulteur, on découvre des choses nouvelles chaque année. Un nouveau millésime, un nouveau vin, c’est comme un nouvel enfant, c’est chaque fois différent. On apprend toujours. Je crois que l’attitude à avoir c’est d’avoir beaucoup d’humilité par rapport au métier que l’on exerce et par rapport au produit que l’on fait. Cette humilité fait que je pense que je serai peut être un vigneron à la fin de mes jours. »

Pour tout savoir sur Le Clos des Jacobins et le Château la Commanderie.

Une réflexion sur “Rencontre avec Thibault Decoster, viticulteur à Saint Emilion

  1. Pingback: Château Tour Saint Christophe : une "belle endormie" reprise par un Chinois | L'actu du vin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s