Rencontre avec Pascal Jolivet, viticulteur à Sancerre et Pouilly Fumé

Pascal Jolivet est vigneron et négociant à Sancerre et Pouilly Fumé. Il produit 900 000 bouteilles dont environ 50 % sont issues de son vignoble. Il dispose de 42 hectares de vignes. 

Après des études de commerce et de marketing, il commence sa carrière chez Pommery, où il assure la distribution des champagne. En 1982, il reprend une petite société de négoce à Pouilly sur Loire. En 1987, il dépose la marque « Pascal Jolivet ». En 1992, il rachète 8ha de vignes à ses cousins.

« J’ai commencé ma carrière dans le champagne. Cela m’a beaucoup inspiré : le champagne, c’est l’univers du luxe, de la marque, et du style. Chaque maison, chaque grande marque sa son propre style. Je me suis dis qu’il fallait que je crée un vin avec un style, qu’il fallait que je crée ma propre niche. L’univers du champagne m’a inspiré pour trouver un style.  »

« Mon idée a été de marier les 3 types de sols (calcaire, silex et argile) comme les champenois assemblent leurs 3 cépages (pinot noir, pinot meunier et chardonay). Je me suis dit que le mariage des 3 allait créer une vraie harmonie, un vrai style, sachant que chaque type de vin apporte un caractère différent au vin. C’est sur cette idée là que je suis parti. »

 » Le sauvignon est un cépage extrêmement aromatique, mais je n’aime pas ce coté vulgaire du sauvignon. Ce côté qu’on appelle vulgairement « pipi de chat » comme on décrit souvent le sauvignon. En ayant une approche plus naturelle, on arrive à faire des vins avec plus de finesse, plus d’élégance, des arômes beaucoup plus retenus, moins exubérants. »

« Je me suis dit qu’une des manières de faire un vin qui ait de la personnalité, du style, c’était de partir d’une base d’un produit naturel. Je me suis aperçu qu’en faisant des fermentations naturelles, des élevages plus longs, des fermentations sans soufre en levures indigènes avec des jus non clarifiés on arrivait à un vrai style autour du fruit. »

Pour en savoir plus sur Pascal Jolivet

Advertisements

4 réflexions sur “Rencontre avec Pascal Jolivet, viticulteur à Sancerre et Pouilly Fumé

  1. Pingback: Le pineau d’aunis, atout atypique des Coteaux du Vendômois | L'actu du vin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s