Rencontre avec Francis Tribaut et Serge Dubs autour des Champagne Lallier

Champagne Lallier, c’est une maison de champagne basée à Aÿ qui produit exclusivement des Grands Crus. Elle a appartenu à la famille Lallier jusqu’en 2004. Francis Tribaut est aujourd’hui à la tête de la maison, et collabore avec Serge Dubs, meilleur sommelier du monde 1989. 

Le vignoble de la maison Lallier compte  50 ha de Grand Cru dont 12 ha en propriété, planté uniquement en Pinot Noir et Chardonnay.

Francis Tribaut, œnologue de formation, a racheté la maison Lallier en 2004. Originaire d’Aÿ, il a toujours travaillé dans le vignoble et conseillait déjà la maison Lallier avant de la racheter. Il n’est pas simplement le propriétaire, le patron de la maison. Il en est également l’œnologue et le chef de cave …

« Lallier, c’est un philosophie de vin, avant d’être des bulles. On veut faire des vins avec un caractère sensoriel très important. On évite tous les produits exogènes : le bois (aucun vin n’est passé en fût), les composés aromatiques, on n’a plus besoin de produits chimiques pour enrayer les problèmes d’oxydation ou de réduction . Ce qui compte c’est de préserver la qualité naturelle des vins »

« On essaye de faire des vins très crémeux, sans sucre et avec une pointe minérale. On parle d’ailleurs plus de vin que de champagne, et on aime les déguster  dans de grands verres à vins, pas dans des flûtes. »

Serge Dubs, meilleur sommelier du monde 1989, ex Président de la sommellerie française travaille désormais aux cotés de Francis Tribaut sur les assemblages.

« J’ai depuis toujours une fascination pour les vins effervescents dont la dégustation n’est pas si facile. Aÿ c’est de la vinosité, de la générosité, du gras, de la puissance … » 

Cet Alsacien exerce toujours son métier de sommelier à l’Auberge de L’Ill.  » Un sommelier, ce n’est pas un marchand de vin, c’est un marchand de bonheur. Quand on arrive à trouver l’adéquation entre non seulement le bon plat et le bon vin, mais la bonne personne et le bon moment, alors c’est extraordinaire, et on rend les gens heureux.

« La convivialité, le partage, c’est la première qualité du vin. Je préfère boire un vin moyen dans la convialité qu’un grand vin en mauvaise compagnie. Ca c’est tristounet !  « 

Une réflexion sur “Rencontre avec Francis Tribaut et Serge Dubs autour des Champagne Lallier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s