Rencontre avec Bertrand Letartre, industriel devenu vigneron à Saint Tropez

Bertrand Letartre, c’est un peu le Bernard Arnault de Saint Tropez. Un industriel lillois (il est l’actuel Pdg d’Anios, troisième plus grande entreprise de désinfectant hospitalier du monde) qui s’est pris d’amour pour le vin. Et son Château d’Yquem à lui, c’est le Domaine de Roullière

« J’ai vu cette propriété à vendre, vraiment par hasard dans une revue, je suis allé la voir, et j’ai été emballé par l’emplacement, par la qualité du site. Et c’est a près, seulement, que m’est venu la passion du vin. » raconte Bertrand Letartre. « J’ai appris au fur et à mesure, sur le tas, avec les conseils de gens compétents qui m’ont aidé à remettre en état la propriété et qui m’ont appris comment on faisait du vin, comment on cultivait la vigne ….  »

Bertrand Letartre  présente les nouveauté 2011 du Domaine de Rouillere  et revient sur son coup de foudre pour ce domaine 

Modestie et respect pour devenir légitime

Lillois d’origine, chef d’industrie n’ayant aucune connaissance particulière du milieu de la vigne et du vin, Bertrand Letartre a dû se faire une place et surtout trouver sa légitimité : « Au début on vous regarde avec un certain sourire. On se dit « oh lui, il n’y connaît rien ! » Et puis si vous êtes modeste, si vous faites bien votre travail, si votre exploitation commence à être connue, que votre vin se vend bien et que l’image est respectée, on finit par vous respecter. C’est logique » sourit-il.

« C’est le plus beau métier du monde, parce que c’est un métier complet. On produit, on fait du marketing et on fait de la vente. Ce qui est compliqué c’est qu’il faut faire plaisir au consommateur sans renier le terroir ni son envie de faire du vin » 

Entreprendre, innover, oser : un rosé 2011 original et un cuvée rosée méthode champenoise inédite 

Le rosé 2011 est réalisé à base de grenache et de cinsault qui sont les deux « les plus beaux cépages pour faire du rosé » selon Bertrand Letartre. Mais il a voulu le « complexifier » en y ajoutant un peu de syrah et de mourvèdre. « La syrah donne du corps, et j’utilise des jeunes mourvèdres ce qui donne un rosé qui est facile à boire, friand, mais qui a un peu de corps quand même, qui reste quand même en bouche » analyse le propriétaire.

« Cette année on va sortir au mois d’avril le premier (je crois que c’est le premier) méthode vin rosé provençal façon méthode champenoise fait à la propriété, comme en Champagne. Il sera mis en bouteille à la propriété, mis sur pupitres, la liqueur, le capsulage, tout sera fait à la propriété. Je pense que ça va être un beau produit. Personne ne l’a jamais fait, les gens font des méthodes champenoises en Provence mais elles sont faites à l’extérieur. Moi je voulais que tout soit fait chez nous. » Avec l’aide d’un champenois, il espère réaliser un produit de qualité mais surtout un produit « festif » qui plaira à la clientèle la plus immédiate, celle de Saint Tropez …

Pour tout savoir sur le Domaine la Rouillère, Presqu’île de Saint-Tropez, Route de Ramatuelle (D61), 83580 Gassin – France, tél: 04 94 55 72 60

A voir également l’interview de Bertrand Letartre sur L’Avis du vin les magnifiques photos du domaine sur le site AOC Côtes de Provence et l’article sur Pure Saint Tropez 

Cette interview a été réalisée au restaurant Les Tablettes, de Jean-Louis Nomicos

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s