Primeurs 2011 : le CIVB s’attend à une baisse des prix et qualifie ce millésime de « normal »

La tension monte pour les grands châteaux du Bordelais à moins d’un mois maintenant de la campagne des primeurs du millésime 2011. Après des millésimes 2009 et 2010 exceptionnels, le millésime 2011 plus « normal » (comme 2006 et 2008) arrivera t-il a trouver preneur ? 

Georges Haushalter, président de l’interprofession des vins de Bordeaux (CIVB) s’inquiète de la conjecture économique et s’attend à une baisse des prix probable. Il revient également en détail sur les caractéristiques de ce millésime 2011.

La semaine des primeurs commencera le 2 avril à Bordeaux. Ce système de vente controversé qui remonte au 18e siècle permet de commercialiser des vins dont l’élevage vient de commencer. Ils ne sont donc pas encore disponible physiquement à la vente et ne le seront que 18 à 24 mois plus tard.

Le succès de cette campagne des primeurs est traditionnellement liée à deux facteurs : la qualité du millésime d’une part, et l’environnement économique mondial d’autre part.

 

Pour en savoir plus, lire également :

Primeurs, la campagne risquée du millésime 2011 se prépare dans Sud Ouest

 

Advertisements

Une réflexion sur “Primeurs 2011 : le CIVB s’attend à une baisse des prix et qualifie ce millésime de « normal »

  1. Pingback: Primeurs 2011 : Rencontre avec le Château Suduiraut (Sauternes) « L'actu du vin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s