Rencontre avec Claude Gilois, importateur de vin et écrivain

Claude Gilois est un importateur de vin précurseur. Il fut l’un des premiers français à s’intéresser aux vins faits en dehors de France. De cette curiosité est né une société : Vins du Monde.

Au fil de ses voyages l’idée lui est venue d’écrire un livre dans lequel il ferait état des vignobles les plus insolites. Il a choisi comme partenaire de voyage et d’écriture son ami le grand reporter Ricardo Uztarroz. De leurs dégustations globe trotter est née un livre jubilatoire : Tour du monde épicurien des vins insolites.

L’actu du vin : comment avez-vous choisi les pays dans lesquels vous vous êtes rendu pour ce livre ?

Claude Gilois : Nous nous sommes intéressés aux pays où techniquement, il ne devrait pas y avoir de culture de la vigne. A cause de la latitude, ou du climat. Dans beaucoup de pays, la culture de la vigne est rendue possible uniquement grâce à l’irrigation. Certaines exploitations sont des incongruités de la nature.

Vous êtes vous fixé des limites, y a-t-il des pays où vous n’êtes pas allé ?

La Birmanie. C’est le seul pays producteur de vin où nous ne sommes pas allés pour des raisons politiques. Sinon, nous ne nous sommes fixés aucune limite.

Vous avez eu des déceptions ?

A Cuba, les vins sont faits avec des mouts importés d’autres pays, et c’est une catastrophe ! Un vin vendu comme venant d’un pays doit être fait intégralement sur son sol. Ca me parait être le minimum de l’honnêteté.

La forme du récit à la fois carnet de route et de dégustation en fait sa convivialité. Comment vous est venue cette idée ?

J’avais dans l’idée de faire une sorte de guide des vins qui ont de l’avenir, dont on va entendre parler. Il y a énormément besoin d’informations sur l’oenotourisme. Les livres et documentations à ce sujet sont souvent limitées aux routes du vins françaises ou italiennes. Il y en a vraiment très peu sur les autres vignobles.

Ricardo de son coté voulait davantage faire de ce livre un carnet de voyage. Alors on a fait moitié-moitié. Je crois qu’on a tenu notre engagement et que ce livre est à la fois un guide et un carnet de route. Même si je n’ai pas abandonné l’idée de réaliser un jour une sorte de  « guide des vins de demain ».

A plusieurs reprises, vous tenez des propos assez durs envers les collectionneurs de bouteilles, ceux qui les accumulent dans leurs caves sans les boire. Vous dites qu’ils érigent des « sépultures à vins ».

Le vin est quelque chose de vivant : il vit mais au bout d’un certain temps, à terme, il deviendra du vinaigre ! Je ne vois pas l’intérêt de les collectionner sans fin. Le vin est affaire de désir, pas d’histoire ! On ne peut pas faire avec les bouteilles ce que l’on fait avec des peintures ou d’autres oeuvre d’art justement parce que la qualité du vin est limitée dans le temps, même si la valeur résiduelle reste.

Michel Chasseuil (grand collectionneur de vin NDLJ) va laisser à ses enfants des milliers de bouteilles dont certaines ne seront surement jamais bues. Pour moi celà n’a aucun sens. Mon rêve, c’est de mourir sans laisser une seule bouteille dans ma cave !

Advertisements

3 réflexions sur “Rencontre avec Claude Gilois, importateur de vin et écrivain

  1. bonjour,
    etant associé avec claude depuis 10 ans, je dois vous annoncer malheureusement que lui, sa femme et moi meme n’avons pas été renouvellé dans nos fonctions d’administrateurs de la société ce qui signifie concrétement qu’il est « dehors » de la société qu’il a créé!!! c’est trés triste, d’autant plus que les nouveaux dirigeants n’ont pas rachetés nos actions, ce qui n’est pas trés élégant! je ne souhaite pas que vous publiez ce commentaire car je suis tjs salarié et en train d’essayer de résoudre cette situation me concernant (je ne veux évidemment pas travailler avce ces individus)
    je pourrais vous envoyer un article paru dans VSB du 9/04?

  2. Pingback: Le Clos Vougeot, rendez vous des bibliophiles « L'actu du vin

  3. Pingback: Vin, alcool et santé : « les statistiques sont comme la mini jupe, elles cachent l’essentiel mais donnent une idée » — Bourgogne Live | Site d'information sur le vin, l'œnotourisme et l'art de vivre en Bourgogne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s